•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

L’avantage de semer des plantes indigènes

Le café show, ICI Première estival
Rattrapage du mardi 24 mai 2022

L’avantage de semer des plantes indigènes

L’avantage de semer des plantes indigènes

Une verge d'or aux fleurs dorées se laisse titiller par une abeille.
La verge d'or est l'une des plantes indigènes les plus recherchées en Alberta.PHOTO : Manna Parseyan/Arnica Wildflowers
Le café show, ICI Première estival
Le café showPublié le 25 mai 2022

Les avantages de planter une partie de son jardin avec des espèces indigènes sont nombreux. Cependant, il faut bien choisir les graines et semences pour s'assurer de garder le contrôle sur ces plantes et fleurs qui peuvent rapidement s'étaler.

Très tendance depuis plusieurs années, le secteur des plantes indigènes grandi rapidement confirme Natasha Guillot, directrice de la société d’horticulture de Calgary.

Les raisons pour convertir une parcelle de son jardin sont nombreuses , entre autres pour une meilleure utilisation d'une partie qui ne donne pas les résultats escomptés, explique Natasha Guillot.

La directrice de la société d'horticulture de Calgary recommande de semer sur une surface d'au moins un mètre carré, particulièrement pour attirer les oiseaux et les insectes.

De multiples fleurs jaunes, violettes et feuillus d'un jardin d'Edmonton.

Un jardin de fleurs sauvages peut avoir une apparence désordonnée, mais chaque espèce y trouve son espace

Manna Parseyan/Arnica Wildflowers

Attention aux termes trompeurs

Plusieurs commerces vendent des plantes sauvages, mais il faut faire attention. Le terme wildflowers n'est pas un gage que la fleur est native de votre région, elle pourrait même être invasive, précise Natasha Guillot.

Il faut donc poser les bonnes questions pour bien connaître le comportement des plantes choisies.

En milieu urbain, si vous choisissez une variété qui se répand rapidement, vos voisins ne vous aimeront pas, donne en exemple Natasha Guillot.

La plupart des plantes indigènes sont vivaces, nécessitent peu d'eau et sont bien adaptées au climat de votre région.