•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Regard sur le son de Klô Pelgag

Le café show, ICI Première estival
Rattrapage du lundi 13 décembre 2021

Regard sur le son de Klô Pelgag

Regard sur le son de Klô Pelgag

La femme dont le visage est maquilé, est assise et chante dans un micro.
Klô Pelgag lors de son spectacle aux Francos le 9 septembre 2021PHOTO : Francos/Benoit Rousseau
Le café show, ICI Première estival
Le café showPublié le 15 décembre 2021

Le plus récent album de Klô Pelgag, Notre-Dame-Des-Sept-Douleurs, a remporté 13 statuettes lors du gala de l'ADISQ. Elle égale ainsi un record détenu par Céline Dion.

Klô Pelgag c'est une aventurière, s'exclame le musicien d'Edmonton et vétéran de la scène jazz, Marc Beaudin. 

Ce dernier a écouté l'album lors d'un récent voyage vers Jasper. Au début ça m'a surpris! C'est un album qui te transporte à des endroits inhabituels.

Lorsque vous pénétrez l'univers de la musicienne, vous y trouverez de la musique théâtrale et pop aux accents technos des années 80, dit Marc Beaudin.

Il n'hésite pas à comparer certaines pièces aux aventures de George Martin avec les Beatles, par exemple les chansons Eleanor Rigby ou Yesterday. 

Le multi-instrumentaliste ne tarit pas d'éloges à l'égard de la chanteuse pour son registre vocal.

« C'est choquant, audacieux et exhubérant. Une belle surprise. »

— Une citation de  Marc Beaudin, musicien jazz d'Edmonton

À voir, le vidéoclip de la chanson Umami