•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Pour une récolte abondante de tomates en santé

Le café show, ICI Première.
Rattrapage du mardi 27 avril 2021

Pour une récolte abondante de tomates en santé

Pour une récolte abondante de tomates en santé

Gros plan sur deux mains dans la terre.
Un jardinier plante des tomates. PHOTO : iStock
Le café show, ICI Première.
Le café showPublié le 27 avril 2021

Comment bien faire pousser ses plants de tomates et quoi faire si vous faites face à des difficultés? La directrice de la Société d'horticulture de Calgary nous donne des conseils.

D'entrée de jeu, Natasha Guillot est honnête : une multitude de facteurs peuvent mener à la stagnation de la croissance de vos semis de tomates.

La qualité de votre terre devrait être la première préoccupation. Le sol, c'est là où la plupart des troubles commencent, explique-t-elle. S'il est resté humide trop longtemps, les racines n'ont pas pu s'assécher ce qui est important dans le processus de la plante. À l'inverse, si les racines restent sèches pour une longue durée, la plante pourrait également mourir.

C'est un cycle, précise Natasha Guillot qui recommande d'immerger le pot contenant le plant de tomate, de l'égoutter et de le vérifier chaque deux ou trois jours. Il faudra entre autres, éviter de vaporiser de l'eau sur les feuilles qui elles aussi, doivent rester sèches.

Transplantation et alimentation

Elle note également qu'il faut limiter le nombre de transplantations de la plante. Il y a des risques de choquer les racines, insiste l'horticultrice qui recommande de transplanter directement dans un pot d'au moins 30 centimètres de profondeur où le plant pourra pousser tout l'été.

Une fois dans un plus grand pot, c'est déjà le temps de nourrir votre plant. Natasha Guillot recommande d'utiliser un liquide de base de phytoplancton marin. C'est doux, naturel et organique,dit-elle.

Infestation

Attention, les infestations peuvent aussi survenir à l'intérieur met en garde Natasha Guillot.

Si vous apercevez des pucerons sur vos plants, elle recommande de nettoyer la tige et les feuilles avec un coton tige et de l'alcool à friction et ensuite avec de l'eau.

Pour les maladies dans le sol, de la moisissure ou des algues sur la surface, elle recommande de vaporiser une substance à base de camomille sur la terre.

Si les feuilles sont tachetées, il s'agit d'une déficience au niveau du sol. C'est plus grave, il faudra faire des recherches, indique l'horticultrice qui met en cause des carences ou des taux élevés de calcium, de souffre dans le sol. Ça peut venir des minéraux dans l'eau qu'on donne aux plants.