•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Le café show, ICI Première.
Le café show, ICI Première.
Rattrapage du jeudi 15 avril 2021

Faites vos recherches  :  les balados francophones albertains

Faites vos recherches : les balados francophones albertains

Publié le 15 avril 2021
Montage des images des balados.
Le Copy Show avec Pascal Jetté, Karl Fetch anime Not Your Average Joes et La Place, balado de la Société historique francophone de l'Alberta.PHOTO : Images tirées des sites de balados : Le Copy Show / Not Your Average Joes / La Place

Les Canadiens sont friands des balados : 37 % d'entre eux en ont consommé au cours du dernier mois, selon un rapport réalisé par la firme Edison Research and Triton Digital pour l'année 2020. L'offre ne cesse de grandir et la francophonie albertaine est de la partie.

Dans le cas du balado La Place, produit par la Société historique francophone de l’Alberta, on a choisi de le mettre au cœur de la programmation de l’organisme.

On a fait le choix conscient d’arrêter la publication papier, avec laquelle on atteignait quelques douzaines de lecteurs..., explique Denis Perreaux, directeur de la Société historique francophone de l’Alberta et producteur exécutif du balado La Place. [Avec le balado], on approche de 7000 écoutes, notre rayonnement est beaucoup plus large que ça aurait pu l’être si on se fie aux publications papier.

« On a tenté notre chance, c’était un projet pilote, mais ça fait trois ans maintenant et c’est un succès pour nous. »

—  Denis Perreaux, directeur de la Société historique francophone de l’Alberta et producteur exécutif du balado La Place

Pascal Jetté réalise, de Calgary, le balado Le Copy Show, portant sur le marketing. La pandémie a mis en lumière l’importance de la présence sur le web pour les entreprises et a constitué une occasion de communiquer de l'information autrement. Encore plus aujourd’hui, avec les temps difficiles que traversent les entreprises, d’avoir des conseils en marketing pour capter l’attention des gens sur Internet, je me disais : "Ça va de soi".

« Je me suis lancé là-dedans sans aucune attente et ça a pris une ampleur que je n’avais pas imaginée. »

—  Pascal Jetté, créateur du balado Le copy show

La popularité d’un balado peut dépendre de plusieurs facteurs. Établi à Edmonton depuis 21 ans, Karl Fetch réalise, avec son complice montréalais Sébastyen Dugas, le balado bilingue Not Your Average Joes, qui reçoit des artistes bien en vue.

« On a le meilleur des deux mondes. On a des comédiens d'Hollywood, des stars québécoises, on est vraiment chanceux. On est surpris de la vitesse à laquelle la visibilité de notre balado a grandi. »

—  Karl Fetch, co-créateur du balado Not Your Average Joes podcast

Ces trois balados ne sont pas les seuls. Pour les intéressés, plusieurs autres balados francophones sont produits en Alberta. Entre autres : Le bocal de Josée Thibeault (Edmonton), Franco oublié.e.s de Janie Moyen (Saskatoon) et d'Ahdithya Visweswaran (Edmonton), J’ai rencontré en Alberta par La cité des rocheuses (Calgary) et Allo Podcast de l'Alliance française de Calgary. Saurez-vous en dénicher d’autres?

Références de la chronique :