•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Chambre des communes - reprise des travaux

Le 6 à 9, ICI Première.
Audio fil du mardi 30 janvier 2018

Chambre des communes - reprise des travaux

Encore trop d'injustices sociales, selon le NPD

La tour de la Paix à Ottawa se découpe sur le ciel.
Un drapeau du Canada flotte au vent, sur la colline du Parlement, à Ottawa.PHOTO : La Presse canadienne / Adrian Wyld
Le 6 à 9, ICI Première.
Le 6 à 9Publié le 30 janvier 2018

Le Nouveau Parti démocratique (NPD) fédéral entame la nouvelle session parlementaire en misant sur le thème de la justice sociale.

L'économie canadienne tourne à plein régime, mais la population n'en profite pas, selon le député néo-démocrate d'Elmwood-Transcona, Daniel Blaikie.

« [Les Canadiens] ont des défis avec les médicaments d'ordonnance. Ils cherchent des services de garde pour leurs enfants et ça coûte cher. »

—  Daniel Blaikie, député fédéral du NPD dans Elmwood-Transcona

Dans la foulée de la fermeture des magasins Sears, le jeune député dit appuyer le travail de son collègue Scott Duvall, qui a déposé en novembre dernier un projet de loi sur le sort des régimes de pension en cas de faillite.

Il dit déjà se préparer en vue de la prochaine élection, prévue en octobre 2019. Daniel Blaikie ne s'inquiète pas que le nouveau chef du parti, Jagmeet Singh, soit encore une figure peu familière pour les Canadiens. Il le qualifie d'homme « terre à terre », qui gagne à être connu.

Dans le dossier des langues officielles, Daniel Blaikie rappelle que le NPD a 16 députés québécois qui protègent la francophonie. Lundi, la Fédération des communautés francophones et acadiennes (FCFA) du Canada a exigé des gestes concrets du gouvernement fédéral pour améliorer le sort des communautés francophones minoritaires d'ici au 31 mars.

« [Les libéraux] ont promis des choses que les Canadiens veulent, mais après plus de deux ans, on ne voit pas l'action », dit Daniel Blaikie.