•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Accessibilité des moyens de transport collectif

Le 6 à 9, ICI Première.
Rattrapage du jeudi 4 août 2022

Accessibilité des moyens de transport collectif

L'accessibilité des personnes handicapées passe par leur inclusion dans les décisions

La main d'une personne en fauteuil roulant posée sur la roue.
Accessibilité des moyens de transport collectif PHOTO : iStock / demaerre
Le 6 à 9, ICI Première.
Le 6 à 9Publié le 5 août 2022

Que se soit à bord d'un autobus ou d'un avion, l'expérience s'avère souvent difficile pour des personnes qui se déplacent en fauteuils roulants. « Généralement, les transports sont encore assez inaccessibles », affirme Rosalie Best, une Manitobaine en situation de handicap.

D'après Mme Best, les prises de décisions sur des politiques en matière d'accessibilité ne devraient pas marginaliser les personnes handicapées, car ces politiques les touchent en premier. [Assurez-vous de] toujours inclure les personnes en situation de handicap quand vous faites les plans pour l'accessibilité, [...] payez-les [...], et éduquez-vous, recommande-t-elle aux décideurs.

« Il faut être proactif pour l'accessibilité. »

— Une citation de  Rosalie Best, une Manitobaine en situation de handicap

Les récentes règles de la Winnipeg Transit, qui demandent aux usagers des autobus se déplaçant avec une poussette de céder la place aux personnes à mobilité réduite, ont suscité du mécontentement chez certains.

Honnêtement, je n'étais pas exactement contre ces gens-là. [...] Je ne pense pas que l'accommodement d'une personne devrait mettre une autre personne en situation dangereuse, nuance Rosalie Best.

La Manitobaine regrette que l'accessibilité dans le transport collectif ne s'améliore pas. Il y a beaucoup d'idées qui sortent ces jours-ci, mais pas beaucoup d'actions. Alors, je suis plus découragée qu'inspirée ces jours-ci.