•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Piqûre de moutsiques et allergie

Le 6 à 9, ICI Première.
Rattrapage du mardi 28 juin 2022

Piqûre de moutsiques et allergie

Les moustiques ciblent plus certaines personnes que d'autres, explique une experte

Gros plan sur un moustique, sur une surface de peau humaine. Il semble s'apprêter à piquer.
Piqûre de moutsiques et allergiePHOTO : Anthony Zerafa
Le 6 à 9, ICI Première.
Le 6 à 9Publié le 29 juin 2022

La présence à l'extérieur, afin de savourer les bonnes températures de l'été, peut être contrariée par les piqûres des moustiques. « Il y a certaines espèces qui préfèrent les humains », indique Kateryn Rochon, professeure agrégée au département d'entomologie à l'Université du Manitoba.

Selon l'experte certaines personnes sont d'ailleurs plus ciblées par les moustiques que d'autres.

Mme Rochon soutient que plusieurs hypothèses expliquent ce qui attire les moustiques vers certaines personnes, mais l'une d'elles serait plus plausible, « Les moustiques s'orientent en partie avec l'odorat. Et il y a certaines personnes qui, en général, ont une odeur qui est plus attirante vers les moustiques ».

L'odeur humaine, rappelle Mme Rochon, vient d'un mélange de bactéries présentes sur la peau. Certaines de ces bactéries émettent des odeurs qui attirent les moustiques tandis que les autres camouflent ces odeurs, dit-elle, en déconseillant de chercher à se débarrasser de ces bactéries sur la peau « avec beaucoup de savon », par exemple. « On a besoin de bactéries, et c'est vraiment notre mixture naturelle. »

À part les démangeaisons qu'occasionnent les piqûres de moustiques, le plus inquiétant c'est la transmission des maladies aux humains par des moustiques qui se nourrissent à la fois du sang humain et animal, note Kateryn Rochon.

Pour les éloigner, Kateryn Rochon recommande, entre autres, de « porter des vêtements de couleur claire et des vêtements amples, [...] avoir un bon chasse-moustiques et puis l'utiliser sans crainte ».