•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Une conférence portant sur le thème de la couleur de peau

Le 6 à 9, ICI Première.
Rattrapage du vendredi 18 février 2022

Une conférence portant sur le thème de la couleur de peau

Parler mélanine pour le Mois de l’histoire des Noirs

Des hommes et des femmes d'origines diverses.
La conférence sera l'occasion de discuter de la question de la couleur de peau.PHOTO : iStock / digitalskillet
Le 6 à 9, ICI Première.
Le 6 à 9Publié le 18 février 2022

L'Amicale de la francophonie multiculturelle du Manitoba et Radio-Canada présentent la conférence Mélanine et couleur de peau. Malheur ou bonheur des africains et afro descendants?. Réunissant Boniface Bahi, professeur d'anthropologie médicale au Campus Saint-Jean de l'Université de l'Alberta, ainsi que les professeurs en sciences expérimentales à l'Université de Saint-Boniface Ibrahima Diallo et Mathias Oulé, cette table ronde abordera la question de la couleur de la peau sous les angles biologiques et sociaux, explique M. Bahi.

Je suis au niveau macrosocial, donc les sociétés et la communauté. Les autres [conférenciers] vont parler de la dimension un peu cachée, moins visible de la chose, explique Boniface Bahi, professeur d'anthropologie médicale à l'Université de l'Alberta.

Le professeur explique que le soleil qui plombait sur la peau des premiers humains en Afrique mettait en danger la survie de l’espèce. Les radiations du soleil étaient pires que les radiations solaires d’aujourd’hui et pouvaient détruire toute vie, décrit-il. Dans ce contexte, la peau foncée agit comme un manteau.

En remontant le fil de l’histoire, le conférencier aborde aussi les sujets de la différence et du racisme. Quand on veut actualiser [la question] aujourd’hui, il faut toucher la question du racisme, précise-t-il.

Boniface Bahi mentionne que même au Canada, où la Charte des droits et libertés protège les individus de la discriminisation, il y a de l’intolérance. À côté du légal, il y a aussi la volonté des individus et des groupes qui peuvent ne pas respecter les lois et agir sur l’horizon du racisme. Ce sont des questions très complexes, explique-t-il.

La conférence Mélanine et couleur de peau. Malheur ou bonheur des africains et afro descendants? aura lieu en ligne le samedi 19 février à 10 h.