•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

La réduflation, ou l'art de déguiser l'inflation

Le 6 à 9, ICI Première.
Rattrapage du jeudi 20 janvier 2022

La réduflation, ou l'art de déguiser l'inflation

La réduflation, une stratégie qui masque la flambée des prix

Des prix affichés en épicerie
La réduflation, ou l'art de déguiser l'inflation?PHOTO : Radio-Canada
Le 6 à 9, ICI Première.
Le 6 à 9Publié le 20 janvier 2022

Le coût de la vie au Canada connaît une hausse continuelle en raison de la croissance du prix des aliments, des véhicules automobiles et de l'habitation, selon Statistique Canada. À cet effet, la stratégie de réduflation cherche à « réduire l'impact psychologique » d'une hausse des prix sur le consommateur, affirme un expert.

Maurice Doyon, directeur du département d’économie agroalimentaire et des sciences de la consommation à l'Université Laval, rappelle que la réduflation est un concept qui remonte aux années 70. Il cite l'exemple du domaine agroalimentaire. L'inflation générale a toujours été plus élevée que l'inflation alimentaire. C'est donc dire que, d'un point de vue relatif, ça nous coûtait de moins en moins cher, se nourrir, en fait, indique-t-il.

En décembre dernier, l'inflation annuelle a grimpé jusqu'à un rythme de 4,8 % au pays, ce qui représente son niveau le plus élevé depuis 1991, d'après Statistique Canada.

Une des stratégies, selon M. Doyon, consiste à miser sur « tout ce qui, à l'oeil, va être difficile de percevoir », donc sur la réduflation.

« À partir du moment où il y a eu une inflation généralisée, il y a des attentes dans le choix du consommateur que tout va lui coûter plus cher. »

— Une citation de  Maurice Doyon, directeur du département d’économie agroalimentaire et des sciences de la consommation à l'Université Laval

L'expert souligne, par ailleurs, que le concept de réduflation ne s'applique pas à tous les contextes de hausse des prix. Lorsqu'on est en période d'inflation qui semble être plus importante et probablement sur du plus long terme, et ça semble être le cas présentement, la stratégie de réduflation devient moins intéressante, précise-t-il.