•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Wikipedia, plus fiable qu'on le croit

Le 6 à 9, ICI Première.
Rattrapage du lundi 20 décembre 2021

Wikipedia, plus fiable qu'on le croit

Wikipédia affirme sa fiabilité

Une sphère composée de morceaux de casse-tête affichant des lettres et des symboles provenant de différents types d'écriture.
L'encyclopédie libre Wikipédia, plus fiable qu'on le croit.PHOTO : Par Version 1 by Nohat (concept by Paullusmagnus)
Le 6 à 9, ICI Première.
Le 6 à 9Publié le 20 décembre 2021

L'aspect collaboratif de l'encyclopédie libre Wikipédia, qui a longtemps semé le doute, est aujourd'hui le pilier de sa fiabilité et de son succès.

Plus il y a de collaborateurs, plus il y a d'articles, plus il y a de chances que les articles soient fiables, souligne Benoît Melançon, professeur titulaire au Département des littératures de langue française de l’Université de Montréal.

Le professeur fait remarquer qu'au fil de 20 ans d'existence, Wikipédia a évolué, et que le nombre d'articles a augmenté tout comme le nombre de collaborateurs, ce qui en a solidifié l'autorité et la fiabilité.

« À l'origine, Wikipédia, c'est un pari, un pari que le savoir peut être collectif, que le savoir peut être communautaire et qu'on peut ouvrir la diffusion du savoir à toutes sortes de personnes. »

— Une citation de  Benoît Melançon, professeur titulaire au Département des littératures de langue française de l’Université de Montréal.

L'encyclopédie libre a mis en place des mécanismes pour assurer sa fiabilité. Wikipédia s'est doté progressivement d'outils pour savoir ce qui est vu, ce qui vient de sources fiables ou pas. [...] Donc, Wikipédia s'est doté d'un mode de contrôle pour éviter les dérapages, indique M. Melançon.

Google a essayé de faire une encyclopédie collaborative en ligne pour faire concurrence, en quelque sorte à Wikipédia. Ça s'appelait Knol. Ça n'existe plus aujourd'hui, explique M. Melançon, en ajoutant que « Wikipédia occupe maintenant très clairement le territoire ».

Cette source d'information gratuite est actuellement le septième site web le plus visité du monde, selon l’outil d’analyse Similarweb. Sa version française a plus de 2,3 millions d’articles et 19 000 utilisateurs actifs, tandis que sa version anglophone compte près de 3 fois plus d’articles et 10 fois plus d’utilisateurs actifs.