•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Collecte de sous-vêtements pour personnes sans-abri

Le 6 à 9, ICI Première.
Rattrapage du mercredi 13 octobre 2021

Collecte de sous-vêtements pour personnes sans-abri

Des sous-vêtements et des produits d'hygiène pour les personnes sans-abri

Profil d'une femme emmitouflée dans ses vêtements et assise dans un escalier.
Collecte de sous-vêtements pour les sans-abriPHOTO : iStock
Le 6 à 9, ICI Première.
Le 6 à 9Publié le 13 octobre 2021

Outre les manteaux et les objets nécessaires à passer l'hiver, les organismes communautaires pour les personnes sans-abri ont besoin d'articles d'hygiène personnelle et de sous-vêtements.

C'est quelque chose que les gens [itinérants] nous demandent souvent, surtout avec l'approche de l'hiver, les chaussettes deviennent de plus en plus importantes, mais aussi les sous-vêtements, fait savoir Rebecca Blaikie, directrice des services communautaires à la Clinique Mont-Carmel, un centre qui dessert notamment les personnes en situation d'itinérance à Winnipeg.

À cet effet, Siloam Mission, un organisme basé à Winnipeg, lance ce mercredi une campagne de collecte de chaussettes et de sous-vêtements neufs.

« Si l'on vit sans abri ou bien dans des situations d'abri précaire, trouver des sous-vêtements, faire du lavage, etc., ce n'est pas nécessairement quelque chose à laquelle on a accès souvent. »

—  Rebecca Blaikie, directrice des services communautaires à la Clinique Mont-Carmel

Les donateurs qui contribuent en argent à la Clinique Mont-Carmel peuvent spécifier comment ils aimeraient que leur argent soit dépensé, dit Mme Blaikie. À ce point-là, 100% de votre don sera utilisé de cette façon-là, précise-t-elle. C'est ainsi que la clinique peut acheter des produits hygiéniques féminins, des sous-vêtements et des manteaux. La clinique accepte également les dons des articles vestimentaires à l'état neuf.

On peut imaginer, en tant que femme, ce que ça ferait si l'on n'avait pas accès aux produits nécessaires chaque mois pour bien répondre à la situation [...], surtout sans accès à une douche régulière, et sans accès à une place pour se reposer.

Mme Blaikie souligne qu'un des programmes de la clinique « offre un service de douche pour les femmes, les femmes itinérantes et les femmes qui travaillent dans la rue ».

La directrice des services communautaires rappelle aux donateurs de se renseigner sur le type de dons qu'un organisme communautaire peut recevoir. À titre d'exemple, la Clinique Mont-Carmel n'accepte pas de dons en vêtements usagés, car elle ne dispose pas d'un lieu d'entreposage ni de services de lavage.