•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Le 6 à 9, ICI Première.
Le 6 à 9, ICI Première.
Rattrapage du mercredi 9 juin 2021

Des bourses du CJP et de Francofonds  :  qu'est-ce que ça change?

Une bourse d’études : la reconnaissance et les encouragements de sa communauté

Publié le 9 juin 2021
Médiathon 2021. Bien dans ma peau
Médiathon 2021PHOTO : Radio-Canada

Le Médiathon de Radio-Canada au profit du programme « Bien dans ma peau » du Conseil jeunesse provincial (CJP) se poursuit. Si l'organisme cherche à améliorer le bien-être des jeunes, les bourses d'études qu'il octroie contribuent à leur épanouissement. Alex Comeault et Chloé Freynet-Gagné, deux étudiants universitaires qui en ont bénéficié, peuvent en témoigner.

« Ça démontre vraiment à quel point le Conseil jeunesse provincial et la communauté sont derrière nous et nous encouragent à étudier en français », affirme d’emblée Chloé Freynet-Gagné.

L’étudiante à la maîtrise en droit à l’Université McGill salue le programme « Bien dans ma peau », la santé mentale des jeunes ayant été mise à l’épreuve durant la pandémie, fait-elle remarquer.

« Ça a été assez difficile, confirme Alex Comeault, surtout quand on [en est venus] aux cours en ligne uniquement ». Recevoir la bourse a aidé cet étudiant en administration des affaires à l’Université du Manitoba à se sentir plus motivé et à persévérer, indique-t-il, en précisant que le fait de ne pas sortir de la maison était particulièrement ardu.

Chloé Freynet-Gagné parle de son côté d’« ajustements », elle qui avait l’habitude de travailler sur sa maîtrise à l’extérieur de la maison, et qui a décidé de revenir au Manitoba près de sa famille durant la pandémie.

Les deux étudiants soulignent l’importance qu’a eue le Conseil jeunesse provincial dans leur parcours. « Quand j’ai découvert le Conseil jeunesse provincial, c’est là que j’ai vraiment commencé à trouver ma place dans la communauté », dit Alex Comeault. « C’est un organisme, mais pour moi c’est aussi un créateur de liens », renchérit Chloé Freynet-Gagné.

Mardi, le Médiathon avait récolté 21 000 $ pour le programme « Bien dans ma peau », soit la moitié de l'objectif de la campagne, qui est de 40 000 $ d'ici au 11 juin. Les Manitobains peuvent contribuer au travers de Francofonds (Nouvelle fenêtre).