•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

L'appropriation culturelle à l'Halloween

Le 6 à 9, ICI Première.
Audio fil du jeudi 31 octobre 2019

L'appropriation culturelle à l'Halloween

L'appropriation culturelle à l'Halloween

Un zombie, un fantôme et un Frankenstein dessinés avec la mention : ceux sont des costumes,  ma culture n'en est pas un.
Affiche de l'Université Simon Fraser pour sensibiliser les étudiants aux risques d'appropriation culturelle avec les déguisements de l'Halloween PHOTO : SFU
Le 6 à 9, ICI Première.
Le 6 à 9Publié le 31 octobre 2019

Pour plusieurs, l'Halloween, c'est l'occasion de s'amuser et de se déguiser en personnages du cinéma, personnalités politiques, ou autres.

Mais, comme l'explique le sociologue Mathieu Wade, c'est aussi une période où on doit être vigilants pour ne pas choquer les gens qui nous entourent, en pratiquant ce qu'on appelle l'appropriation culturelle.

« Ce n'est pas une définition exhaustive, mais en gros l'appropriation culturelle c'est l'usage de symboles, d'artéfacts ou de rituels qui appartiennent aux membres d'une autre culture ou d'un groupe autre que le sien. »

— Une citation de  Mathieu Wade, sociologue et chercheur à l'Université de Moncton