•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Le 21e, ICI Première.

L’optimisme inébranlable de Colette Roy-Laroche

Publié le 6 avril 2021
Colette Roy Laroche pose en souriant devant un panneau de signalisation ferroviaire
L'ex-mairesse de Lac-Mégantic, Colette Roy-LarochePHOTO : Radio-Canada

Colette Roy-Laroche voulait céder sa place après trois années à titre de mairesse de Lac-Mégantic. La tragédie ferroviaire survenue dans sa municipalité dans la nuit du 6 juillet 2013 en aura décidé autrement. L'accident qui a coûté la vie à 47 personnes est considéré comme l'un des pires du genre dans l'histoire au pays. Elle explique à Michel Lacombe comment elle a composé avec le drame, mais aussi avec un autre malheur, soit le décès de son mari. « J'ai toujours cru qu'après une épreuve, la vie pouvait nous apporter de bons moments », fait valoir Colette Roy-Laroche.

Colette Roy-Laroche sait dès un très jeune âge qu’elle veut devenir enseignante, ce qu’elle réalise à l'âge de 18 ans. En pleine Révolution tranquille au Québec, elle préside le syndicat des enseignants de sa région et s’implique par la suite dans la commission Parent sur l’éducation.

Avec un enfant en bas âge, elle devient veuve à l’âge de 25 ans. Pour assurer sa propre qualité de vie, elle explique avoir décidé d’aller à l’université. Pour moi, il était évident que j’allais faire de l’enseignement une carrière.

Après 37 ans dans le domaine de l’éducation, elle accepte un poste au sein d’une table de concertation intermunicipale. Je n’avais pas l’ambition de faire de la politique, assure Colette Roy-Laroche. Mais sa contribution à cette table a changé la donne.

La tragédie de Lac-Mégantic

Même avec cette douleur, nous devions réfléchir et planifier comment on allait recommencer à vivre, mentionne Colette Roy-Laroche.

Tout en reconstruisant sa municipalité, l’ancienne mairesse explique comment elle a su surmonter le deuil de son second mari, après qu’on lui a diagnostiqué un cancer du cerveau.

« J’ai retrouvé le goût de la vie. Je pense que ce goût, on le trouve dans l’action. »

—  Colette Roy-Laroche, ex-mairesse de Lac-Mégantic

Alors que la voie de contournement tarde à être construite à Lac-Mégantic, Colette Roy-Laroche se prononce sur ce que le gouvernement fédéral aurait pu faire de plus pour mieux réglementer l’industrie ferroviaire.