•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Le 21e, ICI Première.
Le 21e, ICI Première.
Michel Lacombe s'entretient avec l'avocate et sénatrice Renée Dupuis

Michel Lacombe s'entretient avec l'avocate et sénatrice Renée Dupuis

Renée Dupuis : lutter contre les inégalités

Publié le 3 mars 2020
La sénatrice indépendante Renée Dupuis
La sénatrice indépendante Renée Dupuis pense qu'il est temps de mettre en place un processus de règlement des conflits autochtonesPHOTO : Radio-Canada

« Je suis une marcheuse de fonds, j'ai creusé un sillon dans l'espoir qu'on puisse un jour arriver à rencontrer les peuples autochtones, quelque part entre ce qu'ils sont et ce que nous sommes », admet l'avocate et sénatrice Renée Dupuis, qui a eu une brillante carrière de juriste. Au micro de Michel Lacombe, elle revient sur le souvenir encore très vif d'une anecdote scolaire pas si anodine, puisqu'elle est à l'origine de son choix d'exercer ce métier d'abord et avant tout pour défendre les droits de la personne.

« Je travaille pour l’an 4000. Il y a des gens qui sont venus avant moi pour faire un monde plus juste. Et moi je continue. […] C’est moins déprimant chaque matin quand on se lève si l’on est capable de se projeter assez loin dans le futur, et ça mesure aussi le travail qu’il reste à faire », avoue Renée Dupuis qui a, entre autres, été commissaire à la Commission des droits de la personne du Canada et vice-présidente de la Commission des droits de la personne du Québec.

Un contenu vidéo est disponible pour cet article.