•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Le 15-18, ICI Première.
Le 15-18, ICI Première.
Audio fil du mardi 17 avril 2018

Structure pour sauver les hirondelles rustiques : Reportage de Dominic Brassard

À la rescousse de l'hirondelle rustique en Montérégie

Publié le 20 avril 2018
Une cabane en bois sur pilotis en train d'être construite dans un champ.
Des ornithologues de la Montérégie tentent de venir en aide à l'hirondelle rustique en construisant une imposante structure de nidification.PHOTO : Radio-Canada / Dominic Brassard

L'hirondelle rustique, aussi appelée hirondelle des granges, disparaît peu à peu au pays. Des ornithologues de la Montérégie tentent de lui venir en aide en construisant une imposante structure de nidification à l'île Saint-Bernard, sur la Rive-Sud, au refuge faunique Marguerite-D'Youville.

« Les hirondelles, depuis les années 70, c'est 80 % de diminution de la population », précise Dominic Gendron, coordonnateur à la protection du territoire pour Héritage Saint-Bernard, l'organisme à l'origine de la structure de nidification. « Et l'hirondelle rustique, c'est 91 % de diminution, donc 9 hirondelles sur 10 qui ne sont plus là », ajoute-t-il.

Dominic Gendron explique que différents facteurs perturbent l'habitat de l'hirondelle : l'étalement urbain, la perte de milieux humides où se reproduisent les insectes et l'utilisation de pesticides. Par ailleurs, les granges modernes utilisées en milieu rural ne permettent plus aux hirondelles d'y faire leur nid. « Les granges modernes sont construites en aluminium, en métal, donc l'hirondelle rustique n'est pas capable d'y agripper son nid », précise Dominic Gendron.

La structure de nidification présentement en construction mesure quatre mètres sur quatre mètres, avec une hauteur de six mètres. Elle ressemble à un petit chalet de bois perché, ce qui correspond aux caractéristiques des granges d'autrefois. Elle sera inaugurée le 29 avril, lors d'une journée portes ouvertes au refuge faunique Marguerite-D'Youville.

Des plans de structures de nidification sont par ailleurs offerts en ligne, sur le site de QuébecOiseaux.