•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Karyn Murray dans son jardin.
Karyn Murray souhaite cultiver une plus grande partie du terrain et aimerait aussi faire du miel. Elle a beaucoup de projets en cours.PHOTO : Radio-Canada / Laurence Niosi
Publié le 21 juillet 2022

Karyn Murray voit grand pour l'agriculture urbaine à Kanesatake. C'est elle qui est derrière le Jardin de l'espoir, un projet de développement économique pour la communauté. Son objectif est de bâtir un jardin ancestral, c'est-à-dire qui comprend des espèces cultivées par ses ancêtres. D'ici là, elle fait la promotion de la sécurité alimentaire et fait un travail d'éducation en ce sens dans sa communauté.

Le projet de jardin revêt une importance particulière dans la vie personnelle de Karyn Murray. Elle estime que c’est le jardinage qui lui a sauvé la vie, après le décès du père de ses enfants et les problèmes de consommation qui en ont découlé.

Désormais sobre depuis quatre ans, elle a repris sa vie en main, mais considère que cette activité y est pour beaucoup dans son parcours.

Ça a été le début de quelque chose de sain dans ma vie, explique-t-elle.

Recommandé pour vous

Consultez notre Politique de confidentialité. (Nouvelle fenêtre)
Ces contenus pourraient vous intéresser