•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Ancienne raffinerie Esso, 300 acres à vendre à Montréal-Est : P.-A. Saulnier

Martin Labrosse anime Le 15-18 sur ICI Première.
Rattrapage du 27 mai 2022 : Développement industriel à Montréal-Est, et peines judiciaires

Ancienne raffinerie Esso, 300 acres à vendre à Montréal-Est : P.-A. Saulnier

Les terrains de l’ancienne raffinerie Esso sont à vendre

Un grand terrain vague avec une usine au loin.
L'un des deux terrains mis en vente par Esso à Montréal-Est. Celui-ci est situé entre les rues Sherbrooke et Notre-Dame.PHOTO : Radio-Canada / Philippe-Antoine Saulnier
Martin Labrosse anime Le 15-18 sur ICI Première.
Le 15-18Publié le 27 mai 2022

La Ville de Montréal-Est espère devenir la « Silicon Valley de l'est de l'île » avec le développement des terrains laissés vacants par la raffinerie Esso, qui a cessé ses activités il y a près de 40 ans. La pétrolière vient de mettre en vente deux immenses terrains qui totalisent 13 millions de pieds carrés, mais qui sont contaminés. Les acheteurs auront donc la responsabilité de les décontaminer avant de pouvoir les développer. Le journaliste Philippe-Antoine Saulnier est allé rencontrer la mairesse Anne St-Laurent pour savoir comment elle envisage l'avenir pour ces deux terrains.

Ce qui est sûr, c’est qu’il n’y aura pas d’industrie lourde sur le terrain qui est situé au sud de la rue Sherbrooke, promet Anne St-Laurent. La mairesse précise que le zonage a déjà été changé en conséquence. On y trouvera plutôt des entreprises de recherche en santé, par exemple, ainsi que des restaurants et des aires de repos pour les travailleurs. On veut faire une zone industrielle complètement redéfinie, affirme la mairesse.

La Ville prévoit également l’aménagement d’un nouvel axe routier nord-sud pour desservir le secteur, comme le rapporte Philippe-Antoine Saulnier.