•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Itinérance en banlieue, les enjeux à Laval et sur la Rive-Sud : P.-A. Saulnier

Le titre de l'émission Le 15-18 avec l'animatrice Annie Desrochers, souriante.

L’itinérance de plus en plus présente dans la banlieue de Montréal

Une personnes assise par terre, à l'extérieur.
Par itinérance cachée, Mathieu Frappier du Réseaux des organismes et intervenants en itinérance de Laval veut dire de dormir chez des amis ou passer la soirée dans une succursale de restauration rapide, par exemple. PHOTO : Radio-Canada / Ivanoh Demers
Le titre de l'émission Le 15-18 avec l'animatrice Annie Desrochers, souriante.
Le 15-18Publié le 15 octobre 2021

Elle avait tendance à être cachée, dans des villes comme Laval et Longueuil, mais l'itinérance était belle et bien présente en périphérie de Montréal. Sans grande surprise, le phénomène s'est exacerbé avec la pandémie, forçant l'ouverture de refuges d'urgence dans certaines villes. À trois semaines des élections municipales, le journaliste Philippe-Antoine Saulnier s'est notamment penché sur les priorités des organismes qui s'occupent des gens en situation d'itinérance dans la banlieue de la métropole.