•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Plus de glyphosate dans nos assiettes : Entrevue avec Catherine Mercier

Le 15-18, ICI Première.

Pourquoi augmenter la quantité de glyphosate permise dans nos aliments?

Pulvérisation d'herbicide dans un champs de plantes de couverture.
Le glyphosate est l’herbicide numéro 1 au Canada et dans le monde.PHOTO : Radio-Canada
Le 15-18, ICI Première.
Le 15-18Publié le 19 juillet 2021

Santé Canada veut augmenter la quantité permise de glyphosate, l'herbicide le plus vendu au monde, dans nos aliments, comme le blé, les haricots et l'avoine. Cette hausse pourrait être considérable, à un tel point qu'un bol de céréales pourrait contenir jusqu'à trois fois plus de glyphosate que la limite actuelle. Cela soulève bien des questions, notamment en ce qui concerne l'exportation des produits ayant une quantité beaucoup plus importante de glyphosate que la limite permise dans d'autres pays. En ce qui concerne la santé, cela est d'autant plus curieux, puisque cet herbicide n'est « pas inoffensif », comme l'explique la journaliste à La semaine verte Catherine Mercier.