•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Le 15-18 sur ICI Première.
Le 15-18 sur ICI Première.
Rattrapage du 30 mars 2021 : Pénurie de quais, et capitaine de remorqueur

Manque de quais pour les bateaux de plaisance : René Saint-Louis

La pénurie de quais donne des maux de tête aux plaisanciers

Publié le 30 mars 2021
Vue aérienne d'une marina.
La marina de Lachine était la plus grosse de l'île de Montréal.PHOTO : Radio-Canada

Avec la fermeture de la marina de Lachine, qui a fait disparaître 450 places à quai, et la pandémie de COVID-19, qui a fait bondir les ventes d'embarcations de plaisance, il est devenu très difficile de trouver une place où laisser son bateau pendant la saison estivale. Selon l'organisme Nautisme Québec, avant même la pandémie et la fermeture de la marina, il manquait 2600 places à quai partout dans la province, particulièrement dans le Grand Montréal. De nombreux propriétaires d'embarcation se voient donc confrontés à un choix difficile : vendre leur bateau ou le mettre à l'eau en Ontario, où il y a plus de places disponibles. Comme le rapporte le journaliste René Saint-Louis, ceux qui ont la chance d'avoir une place à quai n'ont pas plus l'esprit tranquille, car de nombreuses marinas ont profité de la pénurie pour augmenter leurs prix.