•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

L’état des femmes en situation d’itinérance s’est détérioré en raison de la pandémie

Profil d'une femme emmitouflée dans ses vêtements et assise dans un escalier.
Une femme demande la charité assise dans des marches.PHOTO : iStock
Publicité : Annie Desrochers anime Le 15-18 à ICI Première, en semaine 15h
Le 15-18Publié le 9 mars 2021

La pandémie a chamboulé les services offerts aux personnes itinérantes. En conséquence, cette population déjà vulnérable s'est retrouvée encore plus fragilisée. La dernière année a été particulièrement difficile pour les femmes en situation d'itinérance, comme a pu le constater le journaliste Philippe-Antoine Saulnier.

Consommation, santé mentale, violence... Les problèmes dont ces femmes sont victimes se sont amplifiés, selon des organismes leur venant en aide. Des intervenants ont rapidement observé une détérioration de la santé des itinérantes, comme l’explique dans le reportage Louise Waridel, coordonnatrice à l’intervention pour La rue des Femmes.

« On a vu des personnes arriver dans des états qu’on n’avait jamais vus avant. »

— Une citation de  Louise Waridel, coordonnatrice à l'intervention, La rue des Femmes

Découvrez comment trois organismes se sont associés pour offrir de l’accompagnement et trouver les logements aux femmes dans le besoin.