•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

L'avenir d’Équipe Denis Coderre : Entrevue avec le nouveau chef Lionel Perez

Le 15-18, ICI Première.
Audio fil du jeudi 9 novembre 2017

L'avenir d’Équipe Denis Coderre : Entrevue avec le nouveau chef Lionel Perez

Budget de Montréal : un manque à gagner « normal », selon le nouveau chef de l’opposition

Lionel Perez, entouré d'autres élus de son parti, dont Mary Deros, Jim Beis et Christine Black.
Le nouveau chef de l'opposition officielle à l'Hôtel de Ville de Montréal, Lionel Perez.PHOTO : Radio-Canada
Le 15-18, ICI Première.
Le 15-18Publié le 9 novembre 2017

Le chef par intérim de l'opposition à l'Hôtel de Ville de Montréal, Lionel Perez, affirme que le trou de 358 millions de dollars dans le budget de la Ville mentionné par Projet Montréal n'a rien d'alarmant.

« Ce soi-disant déficit, c’est tout simplement des projections préliminaires du budget », soutient-il.

Il explique que ces projections comprennent toutes les demandes des différents services municipaux, et qu’elles auraient été rééquilibrées par Équipe Denis Coderre si le parti avait été reporté au pouvoir.

Il précise qu’au cours des quatre dernières années, l’administration de Denis Coderre a souvent dû faire face à des budgets préliminaires déficitaires, qu'elle a réussi à équilibrer par la suite.

« Ces chiffres-là, ce sont des chiffres par rapport aux engagements de notre administation, pas de la leur, ajoute Lionel Perez. Pour qu’ils sortent ces chiffres-là, ça démontre qu’ils n’ont pas encore fait cet exercice. »

« C’est un peu décevant qu’un nouveau parti qui dit vouloir changer les choses utilise le plus ancien truc que toute nouvelle administration utilise. »

—  Lionel Perez, chef par intérim de l'opposition à l'Hôtel de Ville de Montréal

Une année de transition

Lionel Perez mentionne que la prochaine année en sera une de transition pour le parti Équipe Denis Coderre, qui sera appelé à changer de nom : « Nous nous donnons un an pour faire la transition entre un parti au pouvoir et un parti d’opposition. La dynamique n’est pas la même. »

Le prochain chef du parti devrait être choisi d'ici un an.