•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Reconstituer en 3D une épave pour comprendre le patrimoine maritime

L'épave du Scotsman a été localisée par le Service
Hydrographique du Canada en 2002.
L'épave du Scotsman a été localisée par le Service Hydrographique du Canada en 2002.PHOTO : IRHMAS
Publié le 27 octobre 2022

Des océanographes et archéologues, accompagnés de spécialistes en intelligence numérique et en réalité virtuelle, s'apprêtent à reconstituer en trois dimensions (3D) certaines parties de l'épave du navire Scotsman. Le voilier a fait naufrage il y a un peu plus de 175 ans, au large des îles du Bic, un secteur encore difficile à naviguer après toutes ces années. L'intérêt pour cette épave est d'autant plus important qu'il s'agit de « l'un des derniers voiliers qui transportaient des marchandises entre l'Europe et l'Amérique », soutient l'océanographe et professeur Dany Dumont.

« On cherche notamment à comprendre comment la technologie et l’architecture navale permettaient de soutenir ce commerce entre l’Europe et l’Amérique. »

— Une citation de  Dany Dumont, océanographe et professeur à l’Institut des sciences de la mer de Rimouski, et directeur du Réseau Québec Maritime

Dans cette entrevue, M. Dumont explique comment se déroulera cette reconstitution d’épave.

Recommandé pour vous

Consultez notre Politique de confidentialité. (Nouvelle fenêtre)
Ces contenus pourraient vous intéresser