•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

La fiction doit-elle être réaliste? Entrevue avec Stéphany Boisvert, professeure

Emmanuelle St-Cyr (Suzanne Clément) parle avec Éric Perron (Stéphane Rousseau).
Emmanuelle St-Cyr (Suzanne Clément) et Éric Perron (Stéphane Rousseau)PHOTO : Aetios
Le 15-18, ICI Première.
Le 15-18Publié le 16 septembre 2022

Les séries télévisées ont été au cœur des discussions ces derniers jours alors que se termine la première semaine de diffusion de deux nouvelles quotidiennes québécoises. Sur les réseaux sociaux, on pouvait notamment lire des critiques sur la représentation du milieu médical qui est faite dans la série Stat. La professeure à l'École des médias de l'Université du Québec à Montréal (UQAM) Stéphany Boisvert estime qu'il est normal que le public ait des attentes envers les séries télévisées, mais qu'il existe tout de même une certaine limite à ce que les productions peuvent présenter.

« Il faut quand même rappeler que c’est absolument impossible qu’une série soit 100 % réaliste. »

— Une citation de  Stéfany Boisvert, professeure à l’École des médias de l'UQAM

Évidemment, on peut espérer que les séries soient vraisemblables dans ce qu'elles nous montrent [et] que des recherches soient effectuées, mais ça reste de la fiction, soutient-elle.