•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

La prévention et les possibles traitements pour la démence

Un médecin analysant une radiographie d'un cerveau.
Il est possible d'améliorer la santé du cerveau en modifiant certaines habitudes de vie.PHOTO : Getty Images / Chinnapong
Publié le 6 septembre 2022

La Société d'alzheimer du Canada a publié une étude qui avance que d'ici 2030, près d'un million de personnes seraient atteintes de démence au pays s'il n'y a aucune mesure mise en place pour en réduire les risques. Le neurologue et professeur émérite Serge Gauthier estime qu'il s'agit en effet « du pire scénario », mais que plusieurs décisions peuvent être prises, individuellement et collectivement, pour agir en prévention.

Le Dr Gauthier explique par ailleurs que, bien qu’il n’y aura pas de médicaments miracles pour soigner la démence, la science continue ses avancées en ce qui concerne les traitements.

Recommandé pour vous

Consultez notre Politique de confidentialité. (Nouvelle fenêtre)
Ces contenus pourraient vous intéresser