•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Violence armée : « Jayson était un garçon sans histoire qui était au mauvais endroit et au mauvais moment »

Des policiers installent un périmètre de sécurité.
Deux hommes ont été blessés lors d'une fusillade survenue sur le terrain d'une école secondaire située dans l'arrondissement de Montréal-Nord, mercredi soir.PHOTO : Radio-Canada / Stéphane Grégoire
Martin Labrosse anime Le 15-18 sur ICI Première.
Le 15-18Publié le 11 août 2022

L'identité du jeune homme de 26 ans mort mercredi soir à Montréal-Nord a été dévoilée. Jayson Colin a succombé à ses blessures à la suite d'une des fusillades. Depuis cette annonce, les éloges fusent de toute part pour souligner à quel point le jeune homme, qui n'était pas connu des policiers, était impliqué dans sa communauté. Le témoignage de Paule Robitaille, députée libérale de Bourassa-Sauvé.

« Ce jeune homme n’avait absolument rien à voir avec la criminalité », déclare Paule Robitaille.

La députée dénonce le fait que la violence des gangs de rue touche parfois des personnes innocentes et elle demande quand des solutions seront prises pour endiguer cette violence. « Il faudrait arrêter d’être toujours en réaction, il faudrait un plan de match. […] Il faut une concertation, il faut écouter les acteurs sur le terrain », croit fermement Paule Robitaille.