•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Demande pour lever le secret sur les volumes d’eau prélevés au Québec

Le 15-18, ICI Première.
Rattrapage du jeudi 11 août 2022 : Volumes d’eau prélevés au Québec, et onde de choc à Montréal-Nord

Demande pour lever le secret sur les volumes d’eau prélevés au Québec

Les prélèvements d’eau, un enjeu pour la MRC de Vaudreuil-Soulanges

Plusieurs grosses bouteilles en plastique de 18 litres d'eau.
De grosses bouteilles de 18 litres d'eauPHOTO : Getty Images / Wachiwit
Le 15-18, ICI Première.
Le 15-18Publié le 11 août 2022

La municipalité régionale de comté (MRC) de Vaudreuil-Soulanges demande au gouvernement Legault de lever le secret sur les volumes d'eau prélevés au Québec. En entrevue, Geneviève Lachance, mairesse de Saint-Lazare, estime que l'accès à l'eau peut freiner le développement de sa municipalité.

« La MRC de Vaudreuil-Soulanges utilise l’eau souterraine pour l’eau potable », explique la mairesse. Quant à Saint-Lazare, « 78 % [du] territoire est en zone agricole ». « C’est important de prévenir et pas juste de réagir, comme le gouvernement nous pousse à faire », affirme Geneviève Lachance.

Rappelons qu’en 2018, le Centre québécois du droit de l’environnement (CQDE) avait demandé d’avoir accès à de l’information concernant les quantités d’eau prélevées au Québec. Le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, puis la Commission d’accès à l’information du Québec ont successivement refusé de transmettre ces données.