•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Le point sur la variole simienne : Entrevue avec le Dr Robert Pilarski

Martin Labrosse anime Le 15-18 sur ICI Première.

Le point sur la propagation de la variole simienne au pays

Un panneau extérieur indique l'entrée pour le site de vaccination Berri Centre-Sud.
Le site Berri Centre-Sud est l'un des points de vaccination contre la variole simienne à Montréal.PHOTO : Reuters / CHRISTINNE MUSCHI
Martin Labrosse anime Le 15-18 sur ICI Première.
Le 15-18Publié le 27 juillet 2022

Les cas de variole simienne progressent. Au 26 juillet, 745 cas étaient déclarés au Canada, en augmentation de 48 %. Le Québec est la province la plus touchée, suivi de près de l'Ontario. Le Dr Robert Pilarski, président fondateur de la clinique La Licorne, rend compte de la situation.

La demande de vaccination est importante, ce qui réjouit le Dr Robert Pilarski, mais il est important de sensibiliser la population à cette infection.

La majorité des cas de variole simienne se règlent après deux à quatre semaines, mais plusieurs patients ont eu des complications. « [Cette] maladie n’est pas grave, mais il ne faut pas la banaliser et il faut se faire vacciner », insiste le Dr Pilarski.

Également au cours de cette entrevue, le Dr Robert Pilarski explique comment se déroule l’opération de vaccination contre la variole simienne à Montréal. Il donne aussi quelques conseils pour éviter de l’attraper.