•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

La stratégie Québec sans sida d’ici 2030 : Entrevue avec Guy Gagnon

Le 15-18, ICI Première.

Éradiquer le sida au Québec d’ici 2030

Un chercheur tient une dose de vaccin dans ses mains.
Développement d'un vaccin contre le VIH utilisant l’ARN messager.PHOTO : AFP
Le 15-18, ICI Première.
Le 15-18Publié le 27 juillet 2022

Du 29 juillet au 2 août prochain, Montréal sera l'hôte de la 24e Conférence internationale sur le sida. Le Québec a d'ailleurs un objectif assez ambitieux, établi par l'Organisation des Nations unies (ONU), d'éradiquer cette infection. « Les objectifs sont atteignables pour 2030 », assure Guy Gagnon, président du conseil d'administration de la Coalition des organismes communautaires québécois de lutte contre le sida (COCQ-SIDA).

À l'occasion de la conférence, la coalition souhaite mobiliser le milieu communautaire et interpeller les trois ordres de gouvernement pour que ces deux groupes d’acteurs participent à la mise en place de cet objectif.

Par rapport au faîte de la crise du sida, dans les années 1980, la qualité de vie des personnes porteuses du virus s’est améliorée. « Il n’en demeure pas moins qu’il y a toujours des personnes vulnérables pour attraper le virus », souligne Guy Gagnon.

En terminant, le président du conseil d’administration de la COCQ-SIDA rappelle l’importance de la prévention en matière de sida et fait part des obstacles qui guettent cet objectif ambitieux.