•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Nourrir le bétail avec des larves de mouches noires : Mariève Dallaire-Lamontagne

Des larves de mouches soldats noires se tortillent dans leur terreau.
Un élevage de larves de mouches soldats noires.PHOTO : La Presse canadienne / Aleks Furtula
Le 15-18, ICI Première.
Le 15-18Publié le 26 juillet 2022

Trois entrepreneurs du Québec ont récemment remporté le Défi innovation jeunesse 2022 de la Commission de coopération environnementale grâce au projet présenté par leur entreprise Inscott. Il s'agit d'un projet d'économie circulaire dans lequel des larves de mouches soldats noires sont utilisées pour éliminer des résidus d'élevage, pour ensuite servir elles-mêmes d'ingrédients pour nourrir des animaux.

La cofondatrice d’Inscott, Mariève Dallaire-Lamontagne, explique que l’utilisation des insectes dans ce projet est très avantageux à plusieurs égards, mais aussi beaucoup plus écologique que d'autres du même genre.

On donne une valeur ajoutée à des résidus que, autrement, on aurait rejetés ou valorisés par des méthodes associées à des problématiques environnementales comme l’émission de gaz à effet de serre, soutient-elle.

Mariève Dallaire-Lamontagne explique comment le montant d’argent qui venait avec leur récent prix aidera l’entreprise à plus long terme.