•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Guerre en Ukraine, sommes-nous dans une bulle occidentale?

Le titre de l'émission Le 15-18 avec l'animatrice Annie Desrochers, souriante.
Rattrapage du 27 avril 2022 : Dédale administratif, et nouveau Centre PHI

Guerre en Ukraine, sommes-nous dans une bulle occidentale?

Guerre en Ukraine : la Russie n’est pas aussi isolée qu’on le pense

Des représentants de nombreux pays en train d'écouter une allocution au siège de l'ONU.
L'Assemblée générale des Nations uniesPHOTO : Reuters / Carlo Allegri
Le titre de l'émission Le 15-18 avec l'animatrice Annie Desrochers, souriante.
Le 15-18Publié le 28 avril 2022

Du point de vue occidental, il peut sembler évident que la Russie se retrouve isolée sur l'échiquier mondial, mais ce n'est pourtant pas le cas. On oublie souvent que de nombreux pays, surtout dans le sud de la planète, refusent de se prononcer sur le conflit qui oppose la Russie à l'Ukraine, ce qui avantage Vladimir Poutine. Les deux pays les plus populeux, la Chine et l'Inde, se rangent d'ailleurs du côté russe. « Ça rend très difficile l'isolement de la Russie », affirme le directeur du Centre d'études et de recherches internationales de l'Université de Montréal, Frédéric Mérand.

« Tant qu’il sera impossible de complètement isoler la Russie, elle va rester un pays qui va avoir une certaine légitimité aux Nations unies. »

— Une citation de  Frédéric Mérand, directeur du Centre d'études et de recherches internationales de l'Université de Montréal (CÉRIUM) et professeur de sciences politiques

Il explique en entrevue pourquoi de nombreux États refusent d’imposer des sanctions à la Russie.