•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Violence conjugale auprès des aînées : Entrevue avec Lyse Montminy, professeure

Le 15-18 sur ICI Première.
Rattrapage du lundi 21 févr. 2022 : Violence conjugale chez les aînés, et mesures sanitaires pour femmes enceintes

Violence conjugale auprès des aînées : Entrevue avec Lyse Montminy, professeure

Reconnaître la violence conjugale chez les aînées

Deux mains ridées de femme.
Lyse Montminy constate que ce sont certains événements, tels que la retraite ou le départ des enfants de la maison, qui exacerbent la violence conjugale déjà présente dans un couple. PHOTO : iStock
Le 15-18 sur ICI Première.
Le 15-18Publié le 21 février 2022

Lorsque la professeure Lyse Montminy voit les campagnes de sensibilisation pour la lutte contre la violence conjugale, elle se désole qu'il n'y ait pas plus souvent des visages plus vieux parmi les victimes représentées. À l'École de travail social de l'Université de Montréal, elle a la violence conjugale chez les femmes aînées comme champ de recherche et soutient qu'il faudrait sensibiliser davantage la population au fait que ce problème existe réellement.

Lyse Montminy estime qu’il existe un mythe sur la violence conjugale chez les aînées selon lequel la brutalité n’existerait pas au sein de cette population.

On doit être sensibilisés au fait que ça peut arriver. À ce moment-là, on les aidera, lance-t-elle.

Besoin d'aide?

Contactez SOS violence conjugale au 1 800 363-9010 ou au sosviolenceconjugale.ca (Nouvelle fenêtre)