•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Le nouveau programme de procréation assistée : Entrevue avec Marie-Pier Mercier

Le 15-18 sur ICI Première.
Rattrapage du vendredi 07 janvier 2022

Le nouveau programme de procréation assistée : Entrevue avec Marie-Pier Mercier

Fécondation in vitro : de l’espoir au cauchemar

Illustration d'une image au microscope d'une fécondation in vitro.
Une fécondation in vitro illustrée.PHOTO : Getty Images / vchal
Le 15-18 sur ICI Première.
Le 15-18Publié le 11 janvier 2022

Ce qui devait être une bonne nouvelle s'est transformé en cauchemar pour plusieurs parents qui espéraient pouvoir accéder à la procréation assistée. En novembre dernier, Québec annonçait le retour de la gratuité de certains traitements de fécondation in vitro. Les cliniques de fertilité privées de la province ont toutefois interrompu les services couverts par la Régie de l'assurance maladie du Québec (RAMQ), sous prétexte que la rémunération du gouvernement était insuffisante.

Valérie Cusson, une patiente de la clinique Fertilys, témoigne d’une grande détresse et d’une incompréhension devant cette situation. Elle raconte où elle en était dans son processus de fécondation in vitro lorsque tout s’est brusquement arrêté.

« À chaque jour qui passe, à chaque semaine qui passe, le silence [du gouvernement], c’est la fin de l’espoir pour [de nombreuses patientes]. »

— Une citation de  Valérie Cusson, patiente de la clinique Fertilys