•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Encore beaucoup d’insécurité alimentaire chez les Québécois

Le 15-18, ICI Première.
Rattrapage du jeudi 2 déc. 2021 : Guignolée des médias, et enquête du coroner à Senneterre

Encore beaucoup d’insécurité alimentaire chez les Québécois

Étude sur l’insécurité alimentaire au Québec : les organismes comme dernier recours

Plusieurs conserves empilées
Plusieurs conserves empiléesPHOTO : Radio-Canada
Le 15-18, ICI Première.
Le 15-18Publié le 3 décembre 2021

Sans surprise, l'insécurité alimentaire a augmenté au Québec depuis la pandémie de COVID-19. Même avec le début d'un retour à la normale, ce sont encore 17 % pour ménages québécois qui sont en situation d'insécurité alimentaire. La professeure et chercheuse Geneviève Mercille mène actuellement avec des collègues l'étude Parcours, qui se penche sur le sujet, et elle qualifie leurs premières données de « choquantes ».

L’équipe de recherche constate que près de la moitié des ménages étudiés demandent l’aide des banques alimentaires en dernier recours, lorsqu'ils sont en situation d’insécurité grave.

Geneviève Mercille explique ce que signifie ce stade : On saute des repas, on peut passer des journées sans manger. Vraiment, on est en privation importante.