•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Déclin du français chez les étudiants : un drame depuis 30 ans, selon une experte

Une femme tient un stylo et écrit dans un cahier.
Suzanne-G. Chartrand est d'avis que beaucoup de jeunes analphabètes fonctionnels sortent du cégep avec un diplôme.PHOTO : getty images/istockphoto / Jardul
Le 15-18, ICI Première.
Le 15-18Publié le 12 novembre 2021

Si certaines personnes s'étonnent du déclin du français chez les étudiants du cégep et de l'université, Suzanne-G. Chartrand est claire : « Il n'y a pas de changement depuis 30 ans. Il n'y a pas de drame national nouveau; le drame, il est là depuis longtemps. » Celle qui est didacticienne du français et coordonnatrice du collectif Debout pour l'école! estime que trop de jeunes arrivent au niveau collégial sans avoir les compétences minimales pour lire et écrire un texte.

« Ça, c’est inacceptable. »

— Une citation de  Suzanne-G. Chartrand, didacticienne du français et coordonnatrice du collectif Debout pour l’école!

Suzanne-G. Chartrand croit que la ministre McCann, le gouvernement et même les élus du passé se sont trop souciés du taux de diplomation plutôt que de l’apprentissage réel des étudiants.