•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Vaccination obligatoire et infirmières refusant le vaccin : La Dre Catherine Matte

Le 15-18, ICI Première.

Possible bris de service en dialyse en raison d’infirmières qui refusent le vaccin

Une infirmière portant des gants.
Une infirmière au travailPHOTO : Radio-Canada / Julie Tremblay
Le 15-18, ICI Première.
Le 15-18Publié le 14 septembre 2021

La cheffe du service en néphrologie au CISSS de la Montérégie-Ouest, Dre Catherine Matte, craint un bris de service en dialyse dès le 15 octobre prochain. Six infirmières du département refusent toujours la vaccination contre la COVID-19, et comme cela deviendra obligatoire pour leur milieu de travail, elles sont prêtes à se faire suspendre. Dre Matte estime ne plus avoir de marge de manœuvre pour régler la situation.

« J’ai peur pour la qualité des soins pour les gens de ma région. »

— Une citation de  Dre Catherine Matte, néphrologue et cheffe du service de néphrologie du CISSS de la Montérégie-Ouest