•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Livres jugés néfastes envers les Autochtones retirés ou brûlés : Michel Jean

Le 15-18, ICI Première.
Rattrapage du mardi 7 sept. 2021 : Les récidivistes de l’alcool au volant, et la vaccination obligatoire en santé

Livres jugés néfastes envers les Autochtones retirés ou brûlés : Michel Jean

Livres brûlés en Ontario : « une image trop forte », dit Michel Jean

Tintin rencontre un Autochtone et l'appelle "Peau-Rouge".
Extrait de la bande-dessinée Tintin en Amérique, publiée en 1966.PHOTO : Éditions Casterman
Le 15-18, ICI Première.
Le 15-18Publié le 7 septembre 2021

« J'ai parlé à beaucoup d'amis autochtones depuis ce matin. Il n'y en a aucun qui m'a dit que c'était une bonne idée », soutient l'écrivain innu et animateur Michel Jean. Le retrait et la destruction de près de 5000 livres jeunesse par le Conseil scolaire catholique Providence, en Ontario, continuent de susciter des réactions. Michel Jean estime d'ailleurs que le geste de brûler des livres envoie une image trop forte.

Il ajoute qu’à sa connaissance, ce geste posé dans un souci de réconciliation ne vient pas d’une demande formulée par des communautés autochtones.