•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

L'état de la gastronomie à Montréal : Antonin Mousseau-Rivard, chef du Mousso

Le 15-18, ICI Première.
Rattrapage du 27 août 2021 : L’accès au CPE des demandeurs d’asile, et la gastronomie à Montréal

L'état de la gastronomie à Montréal : Antonin Mousseau-Rivard, chef du Mousso

L’industrie gastronomique à Montréal peine à se relever

Une cuillerée de sauce est déposée sur un plat.
Le chef Antonin Mousseau-Rivard dresse un portrait très dur de l'industrie gastronomique actuelle à Montréal.PHOTO : iStock
Le 15-18, ICI Première.
Le 15-18Publié le 27 août 2021

C'est encore difficile pour les restaurateurs à Montréal, et l'industrie gastronomique est loin d'y faire exception. Alors que la Ville a annoncé l'investissement de 1 million de dollars pour créer un Office de la gastronomie, le chef des restaurants Le Mousso et Le Petit Mousso, Antonin Mousseau-Rivard, croit que l'industrie a besoin d'une aide concrète avant d'en faire la promotion au pays et ailleurs.

C'est bien beau de faire la promotion de Montréal, mais si la moitié des restaurants [gastronomiques] ne passent pas la crise, on ne sera peut-être plus cette ville gastronomique là, lance-t-il.

Antonin Mousseau-Rivard dresse un dur portrait de l'industrie, annonçant du même coup la fermeture de son restaurant Le Petit Mousso.