•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Demande de tutelle de la police à Repentigny : Entrevue avec Pierre-Richard Thomas

Le 15-18, ICI Première.

Demande de tutelle de la police de Repentigny : « Les gens n'ont plus confiance » 

Dolmine Laguerre montre un couteau derrière des microphones lors d'un point de presse.
La cousine de la victime montre une couteau identique à ce que tenait Jean René Junior Olivier le jour de sa mort.PHOTO : Radio-Canada
Le 15-18, ICI Première.
Le 15-18Publié le 2 août 2021

La famille et les proches de l'homme noir de 37 ans abattu par la police hier matin à Repentigny ont donné un point de presse cet après-midi. Ils ont exprimé leurs critiques à l'endroit du service de police, déjà ciblé plusieurs fois dans le passé par des allégations de profilage racial. « Ça fait quatre ans qu'on dit qu'ils vont finir par tuer quelqu'un, et là, ils l'ont fait », affirme Pierre-Richard Thomas, porte-parole de l'Organisme Lakay, lequel était présent au point de presse. Au micro du 15-18, il souligne qu'après chaque événement, il répète les mêmes demandes afin de réformer les méthodes employées par les policiers de Repentigny lorsqu'ils interpellent des personnes racisées.