•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Repenser les festivités du 1er juillet : Entrevue avec Nicole O'Bomsawin

Le 15-18, ICI Première.

Pensionnats pour Autochtones : doit-on annuler les festivités du 1er juillet?

Un drapeau du Canada.
De plus de plus de municipalités annulent leurs activités pour le 1er juillet par solidarité avec les peuples autochtones.PHOTO : Radio-Canada / Jean Claude Taliana
Le 15-18, ICI Première.
Le 15-18Publié le 28 juin 2021

Les découvertes de sépultures d'enfants et de tombes anonymes sur les sites d'anciens pensionnats pour Autochtones ont ébranlé tout le pays, et bien des gens n'ont absolument pas le cœur à la fête. Des voix s'élèvent même pour annuler les célébrations entourant la fête du Canada, en solidarité avec les Autochtones. La professeure abénakise Nicole O'Bomsawin, quant à elle, affirme qu'elle comprend et respecte les personnes qui ne souhaitent pas célébrer. Elle pense toutefois qu'il vaut mieux se rassembler, être solidaires et échanger, de façon à « se réconcilier ». Nicole O'Bomsawin invite ainsi les gens à se joindre à la marche organisée à Québec par l'Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador.