•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Le 15-18 sur ICI Première.
Le 15-18 sur ICI Première.
Rattrapage du 7 juin 2021 : Réouverture en restaurant, et îlots de chaleur

Îlots de chaleur et arbres plantés : Entrevue avec Malin Anagrius de SOVERDI

Contrer la lourdeur des canicules en plantant plus d’arbres

Publié le 7 juin 2021
Une femme allongée dans un parc se protège du soleil sous son parasol.
La chaleur accablante s'abat sur Montréal en cette semaine de mai. Les températures frôlent en moyenne les 30 degrés Celsius dans la métropole.PHOTO : Radio-Canada / Ivanoh Demers

La chaleur qui s'abat sur la ville ces derniers jours expose, une fois de plus, la présence de quartiers cuisant en raison d'îlots de chaleur. Malin Anagrius, D.G. de la Société de verdissement du Montréal métropolitain (SOVERDI), se prononce sur la nécessité de reverdir la ville, comme il a été question dans le plan municipal montréalais de planter 500 000 arbres d'ici 2030.

Cette mesure a été annoncée en 2020 par l’administration Plante dans son Plan climat 2020-2030.

En été, la chaleur emmagasinée par les surfaces de béton, la brique ou l’asphalte prolongent, au-delà du coucher de soleil, la radiation de la chaleur dans certaines zones de Montréal, selon la directrice générale de SOVERDI. Les anciens quartiers industriels souffrent particulièrement de cette situation.

Malin Anagrius rappelle que 66 % des terrains montréalais ne sont pas la propriété de la Ville, et que certaines entreprises ont été interpelées pour qu’elles verdissent leurs vastes lotissements.