•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Pensionnats autochtones : Entrevue avec le ministre Marc Miller

Le 15-18, ICI Première.
Rattrapage du 31 mai 2021 : Pensionnats autochtones, et des travailleurs saisonniers s'indignent

Pensionnats autochtones : Entrevue avec le ministre Marc Miller

Pensionnat de Kamloops : la recherche de la vérité doit se poursuivre, dit Marc Miller

Le pensionnat de Kamloops, en 1970.
L'édifice principal du pensionnat autochtone de Kamloops en 1970, après sa conversion en école de jour. PHOTO : Radio-Canada / Bibliothèque et Archives Canada
Le 15-18, ICI Première.
Le 15-18Publié le 31 mai 2021

La découverte, la semaine dernière, de 215 dépouilles d'enfants autochtones sur les terrains d'un ancien pensionnat à Kamloops a horrifié l'opinion publique. Selon Marc Miller, ministre des Services aux Autochtones, plus de 4000 enfants autochtones ont disparu au pays.

Il s'agit d'« un rappel très pénible que nous devons passer par un processus de vérité », afin de faire la lumière sur le traitement des Premières Nations par le gouvernement canadien.

Marc Miller a offert son appui indéfectible à la communauté autochtone de Kamloops, et à sa cheffe, Rosanne Casimir. Il estime que jusqu'à 32 communautés autochtones sont touchées par cette triste découverte.

« C'est essentiel de laisser la communauté prendre le leadership à ce sujet », dit-il.