•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Le 15-18 sur ICI Première.
Le 15-18 sur ICI Première.
Rattrapage du 29 avr. 2021 : Vaccination élargie, et campements à Montréal

L'espionnage vert : Entrevue avec Michel Juneau-Katsuya, ancien du SCRS

L'« espionnage vert » pour vérifier les engagements des plus gros pollueurs

Publié le 30 avril 2021
Un panneau du MI6.
Un panneau des services secrets britanniques connus sous le nom de MI6.PHOTO : Getty Images / WPA Pool

Les services secrets britanniques ont révélé s'être lancés dans l'espionnage afin de vérifier si les plus gros pollueurs respectent leurs engagements en ce qui concerne les changements climatiques. C'est le chef du MI6 lui-même, Richard Moore, qui en a fait l'annonce à la radio britannique Times Radio. L'ancien agent de renseignement principal au Service canadien du renseignement de sécurité, spécialiste en question de sécurité nationale et professeur en criminologie Michel Juneau-Katsuya explique les raisons derrière cette stratégie et comment cet espionnage se fait.