•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Le 15-18, ICI Première.
Le 15-18, ICI Première.
Rattrapage du 8 avr. 2021 : Point de presse de François Legault, et des constructions hautes comme le mont Royal

Montréal réussi à contenir la progression des variants : Le Dr Donald Vinh

Pourquoi Montréal est-il épargné par la troisième vague (jusqu’à présent)?

Publié le 8 avril 2021
Des piétons portant le masque dans la rue.
Le Dr Donald Vinh évoque la possibilité que la population montréalaise ait tiré des leçons des deux premières vagues de la pandémie. PHOTO : Radio-Canada / Jean-Claude Taliana

Alors que le nombre de cas de COVID-19 explose dans certaines régions du Québec, le Grand Montréal semble épargné, jusqu'à présent, par la troisième vague de la pandémie. L'heure n'est toutefois pas au relâchement, selon le microbiologiste-infectiologue Donald Vinh : « Ça va arriver. Mais à quelle vitesse, et quel pic va-t-on atteindre? » Le spécialiste évoque la possibilité que la métropole ait tiré des leçons des deux premières vagues, qui lui ont particulièrement fait mal. « On peut se dire que le public a peut-être bien appris », affirme Donald Vinh. Mais il précise que plusieurs autres facteurs peuvent expliquer le succès de Montréal dans sa gestion de la troisième vague par rapport aux autres régions.