•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Mouvement de contestation #papaUQÀM : Entrevue avec Stéphanie Roussel, étudiante

Le 15-18, ICI Première.
Rattrapage du 5 avr. 2021 : Impôt minimum mondial et #papaUQAM

Mouvement de contestation #papaUQÀM : Entrevue avec Stéphanie Roussel, étudiante

Poursuite de 125 000 $ par l’UQAM : une entente de principe sur le point d’être conclue

Grandes lettres UQÀM sur un édifice, vues à travers des branches d'arbres.
L'Université du Québec à Montréal.PHOTO : Radio-Canada / Ivanoh Demers
Le 15-18, ICI Première.
Le 15-18Publié le 5 avril 2021

La poursuite de 125 000 $ intentée par l'Université du Québec à Montréal (UQAM) contre une de ses étudiantes, Hélène Boudreau, pourrait bientôt être chose du passé. Cette histoire, née de la publication d'une photo explicite de l'étudiante où figurait le logo de l'UQAM, a fait couler beaucoup d'encre ces derniers jours, en plus de mener à la création du mouvement de contestation #papaUQAM sur les médias sociaux. L'une des deux instigatrices de ce mouvement, Stéphanie Roussel, explique les raisons qui l'ont poussée à dénoncer la situation à partir de ce mot-clic.