•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Le 15-18 sur ICI Première.
Le 15-18 sur ICI Première.
Rattrapage du 29 mars 2021 : Vaccin d'AstraZeneca, et Gabrielle Roy

Pas d'AstraZeneca pour les 55 ans et moins : Entrevue avec Nicholas Brousseau

Voici pourquoi le vaccin d’AstraZeneca est jugé sécuritaire pour les 55 ans et plus

Publié le 29 mars 2021
 Une infirmière remplit une seringue avec le vaccin AstraZeneca.
Une infirmière remplit une seringue avec le vaccin AstraZeneca.PHOTO : Getty Images

Le Comité consultatif national sur l'immunisation (CCNI) recommande de suspendre l'administration du vaccin d'AstraZeneca pour les personnes de moins de 55 ans en raison de quelques rares cas de thrombose signalés au sein de cette population à la suite de la vaccination. Selon le Dr Nicholas Brousseau, qui est médecin-conseil à l'Institut national de santé publique du Québec, le vaccin d'AstraZeneca demeure sécuritaire. Il insiste sur la rareté des effets secondaires graves et sur le fait que les cas de thromboses ont été répertoriés majoritairement chez les moins de 55 ans. Par ailleurs, il ne craint pas que cette pause entraîne un retard dans la campagne de vaccination au Québec, puisque les prochaines doses attendues dans la province sont celles du vaccin de Pfizer/BioNTech et de Moderna.

Nicholas Brousseau explique pourquoi le CCNI a soudainement émis cette nouvelle recommandation et pourquoi les risques de thrombose n’ont pas été détectés lors des essais cliniques du vaccin d’AstraZeneca.