•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Le 15-18, ICI Première.
Le 15-18, ICI Première.
Rattrapage du 12 févr. 2021 : Nostalgie des Beaux dimanches, et entrevue avec la Dre Liu

Nouvel An chinois et commercialisation : Entrevue avec Sue Wang, avocate

Le Nouvel An chinois, une fête de plus en plus commerciale

Publié le 12 février 2021
Une infographie illustrant l'année 2021 comme l'année du bœuf.
L'année chinoise du bœuf commencera le 12 février 2021.PHOTO : getty images/istockphoto / Oleksandr Pupko

Pour les Chinois, le Nouvel An lunaire est « une espèce d'Action de grâce et de Noël combinés », selon l'avocate Sue Wang. Et, comme ces fêtes, il est de plus en plus commercial, autant ici qu'en Asie. Sue Wang reproche d'ailleurs aux grandes marques québécoises de présenter des publicités axées sur le Nouvel An chinois, sans en comprendre l'essence. « On se demande si c'est vraiment authentique, surtout quand le produit n'a pas rapport avec les festivités », affirme-t-elle. L'avocate désapprouve notamment que des mannequins blancs portent des vêtements ou des symboles liés au Nouvel An lunaire pour annoncer toutes sortes de produits qui n'ont aucun lien avec la culture chinoise.