•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Racisme envers les Autochtones : Entrevue avec Alexis Wawanoloath

Le 15-18, ICI Première.
Rattrapage du 30 oct. 2020 : Ambassadeurs de la nuit et histoire américaine

Racisme envers les Autochtones : Entrevue avec Alexis Wawanoloath

Qu’a fait le peuple québécois du nationalisme autochtone?

Alexis Wawanoloath est assermenté lors d'une cérémonie mercredi 25 avril 2007 à l'Assemblée nationale du Québec, accompagné du chef du PQ, André Boisclair.
Alexis Wawanoloath a été député du Parti québécois de 2007 à 2008.PHOTO : La Presse canadienne / CLEMENT ALLARD
Le 15-18, ICI Première.
Le 15-18Publié le 2 novembre 2020

L'ancien député péquiste Alexis Wawanoloath rappelle que traditionnellement, les nationalistes québécois ont toujours été proches des luttes des autres minorités dans le monde. Il a toutefois l'impression que cette solidarité s'est effritée lorsque le peuple québécois a réussi à asseoir sa majorité sur son territoire et à accéder à un certain statut économique. Il raconte qu'il y a deux ans, à l'occasion d'une conférence sur la souveraineté au cours de laquelle il a parlé de souveraineté des nations autochtones, plusieurs lui ont reproché de s'attaquer au nationalisme québécois. « On m'a dit que de parler de souveraineté autochtone, c'était être un instrument du fédéralisme », affirme Alexis Wawanoloath. Cela l'a plongé dans une grande perplexité : « Est-ce que le projet national québécois est un autre projet national blanc? Va-t-on permettre à ceux qui ont plusieurs identités d'embrasser la nationalité québécoise? Est-ce qu'on a notre place? »