•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Détection de maladies mystères : Entrevue avec Dr Donald Vinh

Le 15-18, ICI Première.
Audio fil du jeudi 6 avril 2017

Détection de maladies mystères : Entrevue avec Dr Donald Vinh

Diagnostiquer une maladie mystère, 30 ans plus tard

Analyse au microscope.
Il existe plus de 300 types de déficits immunitaires.PHOTO : iStock
Le 15-18, ICI Première.
Le 15-18Publié le 6 avril 2017

« Des déficits immunitaires, il y en a 300, et ils sont très peu connus et très rares », explique le Dr Donald Vinh, spécialiste en maladies mystères. Grâce à ses recherches, ce spécialiste du Centre universitaire de santé de McGill a réussi à établir un diagnostic pour un patient qui avait des problèmes de santé non identifiés depuis plus de 30 ans.

Dans son laboratoire, il agit un peu comme un détective.

« On a été capable de prendre ses cellules et de déterminer le gène qui était responsable de sa maladie » »

— Une citation de  Dr Donald Vinh, spécialiste en infectiologie et microbiologie de l’Institut de recherche du Centre universitaire de santé de McGill

Steven Francis, qui a vécu presque toute sa vie sans connaître la cause de son mal, a rencontré Donald Vinh en 2012. « Il a été référé à moi pour une infection possiblement dans son sang, mais il y avait des choses bizarres. J’ai donc révisé son dossier et je me suis dit qu’il y avait quelque chose de plus important. »

Après avoir établi le diagnostic, le spécialiste en infectiologie et microbiologie a développé un nouveau type de thérapie. « On connaît sa mutation, alors on a développé une molécule qui cible spécifiquement sa mutation et qui permet au gène de fonctionner normalement », ajoute-t-il.

Un segment d'acide désoxyribonucléique (ADN)

iStock

Une liste d’attente
Malheureusement, le financement manque pour permettre d'établir un diagnostic pour toutes les personnes qui souffrent d’une maladie mystère.

« Est-ce qu’on a les outils? Oui. Est-ce qu’ils sont disponibles? Ça, c’est une autre question. On doit amasser des fonds, parce que la liste d’attente est plus longue que la disponibilité du test. »

— Une citation de  Docteur Donald Vinh, spécialiste en infectiologie et microbiologie de l’Institut de recherche du Centre universitaire de santé de McGill